Les sites Comparagroup
Accueil > Lexique de l'immobilier > Location meublée
Lexique de l'immobilier
Envoyer à un ami Imprimer

Location meublée

Librement fixées par le propriétaire et ses locataires, les règles organisant la location meublée ne sont pas, contrairement à ce qui se produit dans le cadre d’une location dite nue, édictées par le législateur, même si, assez récemment, la loi de cohésion de 2005, est venue changer un peu la donne, en contraignant désormais l’établissement de ceux-ci pour une durée minimum d’une année.

Reconduit tacitement à la fin de chaque période, dans les mêmes conditions qu’auparavant, le bailleur se voit toutefois accorder le droit, trois mois avant que le renouvellement ne se produise, de soumettre quelques modifications à l’appréciation du locataire actuel, pouvant alors toucher notamment au montant du loyer, au nombre de pièces mises à disposition... Dans le cas où le propriétaire a décidé de mettre un terme à cet accord, celui-ci doit alors en informer l’intéressé en respectant cette même durée de préavis et en lui faisant part du motif l’amenant à accomplir cette démarche.

En dehors de ces quelques éléments, la location meublée procure également quelques avantages au propriétaire selon qu’il bénéficie ou non du statut de loueur professionnel. Il convient cependant de bien veiller à ce que la location soit équipée comme il se doit, afin qu’aucune requalification en location nue ne puisse être prononcée, entraînant alors la perte de tous les bénéfices auxquels la location ouvre normalement accès, raison pour laquelle il se révèle être essentiel de faire signer un inventaire, récapitulant l’intégralité du mobilier présent dans le logement, par chaque nouveau locataire, dès son entrée dans les lieux.

Définition(s) associée(s)